Logo de Turquie Européenne
Accueil > Revue de presse > Archives 2005 > 02 - Articles de février 2005 > Turquie - Une formation de l’OIM permet de secourir des victimes de la (...)

Turquie - Une formation de l’OIM permet de secourir des victimes de la traite des êtres humains

vendredi 25 février 2005

OIM : Notes pour la Presse

Porte-parole : Jean-Philippe Chauzy

Le 24 février, à Ankara, 1500 fonctionnaires turcs ont achevé une formation à la lutte contre la traite dispensée par l’OIM.

Cette formation s’adresse aux officiers et stagiaires responsables de l’application des lois au sein de la Gendarma, chargée de l’application de la loi en Turquie. Dans le cadre de cette formation, l’OIM a présenté une vue d’ensemble des tendances migratoires régionales et les participants ont pu débattre des moyens de détecter, secourir et orienter les victimes dans les cas de traite d’êtres humains.

« Cette formation marque une étape supplémentaire franchie par la Turquie dans son combat contre l’esclavage moderne », se félicite Marielle Sander Lindström, chef de mission à l’OIM. « Elle démontre clairement que la Turquie est à même de coopérer avec la communauté internationale pour mettre un terme à ce fléau ».

Financées par l’Italie, ces formations visent à renforcer la coopération transnationale de manière à prévenir et enrayer la traite dans la région du Sud-Est méditerranéen, en particulier en ex-République yougoslave de Macédoine, en Albanie, en Grèce, à Chypre et en Turquie.

En 2003, le système judiciaire turc a recensé 102 femmes et jeunes filles victimes de la traite. En 2004, ce nombre est passé à 266, parmi lesquelles figuraient 27 Turques et 239 autres victimes principalement originaires de pays de l’ex-URSS. Grâce à cette formation, un plus grand nombre de victimes de la traite pourront être secourues.

Cette année, l’OIM à d’ores et déjà assisté 34 victimes de la traite détectées grâce aux renforcement des capacités des services turcs d’application de la loi.

La semaine dernière, l’OIM a annoncé le lancement d’une nouvelle campagne d’envergure visant à enrayer la traite des êtres humains en Turquie. Financée par les gouvernements turc et américain, cette campagne d’un budget de 700 000 dollars a pour objectif de sensibiliser le public, former les responsables de l’application des lois, protéger les victimes et leur proposer des soins médicaux et psychologiques.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Allan Freedman
Bureau de l’OIM à Ankara
Téléphone : +90 533 482 20 49
Courrier électronique : AFREEDMANN@iom.int

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Nouveautés sur le Web

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0