Logo de Turquie Européenne
Accueil > Revue de presse > Archives 2005 > 10 - Articles d’octobre 2005 > La Turquie accepte les termes européens pour ses négociations

La Turquie accepte les termes européens pour ses négociations

lundi 3 octobre 2005

Le Monde avec AFP

La Turquie a accepté lundi soir le cadre proposé par l’Union européenne pour ses négociations d’adhésion, a-t-on appris de source officielle turque à Ankara et sur place à Luxembourg.« Un accord a été trouvé et, si Dieu le veut, nous nous rendons à Luxembourg », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Abdullah Gül, à la presse, indiquant qu’il allait se rendre à Luxembourg pour la cérémonie d’ouverture des pourparlers.

Le ministre s’adressait aux journalistes devant le siège du Parti de la justice et du développement (AKP) à Ankara, où le gouvernement turc et les députés du parti au pouvoir ont examiné un document transmis par les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne, réunis à Luxembourg.

« Le gouvernement a donné son accord au texte qui lui a été présenté au terme d’une longue réunion », a dit une source officielle de l’entourage du chef de la diplomatie turque Abdullah Gül.

« Des préparatifs sont en cours pour qu’il prenne l’avion ce soir (lundi) pour Luxembourg », a-t-il ajouté.

Le lancement de pourparlers d’accession entre Ankara et l’UE était prévu à 17h00 (15h00 GMT) à Luxembourg, mais a dû être reporté en raison d’objections autrichiennes, qui ont bloqué un compromis entre les ministres des Affaires étrangères du bloc européen.

Au terme d’âpres négociations débutées dimanche, l’Autriche a renoncé à ses demandes d’inclusion dans le cadre de négociation d’une clause prévoyant une « alternative » à l’adhésion effective d’Ankara.

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Nouveautés sur le Web

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0