Logo de Turquie Européenne
Accueil > Editoriaux > Tariq Ramadan et la Turquie colonisée

Tariq Ramadan et la Turquie colonisée

samedi 8 mai 2010, par Anne Guezengar

Je n’ai aucune opinion à priori sur Tariq Ramadan et je me méfie autant de la diabolisation que des maîtres à penser. J’avais juste regardé une partie, j’ai oublié sur quelle chaîne de télévision, de ce qui était appelé un “débat” avec Nicolas Sarkozy, mais qui m’avait fait davantage penser à un combat de coqs dressés sur leur ergots qu’à une confrontation d’idées. Bref, sans intérêt.

- Article original

Il y a une quinzaine de jours, certains de ses propos ont été rapportés dans un article de Zaman.fr. Tariq Ramadan dit voyager souvent en Turquie et voici comment il perçoit le pays :

“ Selon les endroits où vous allez, vous voyez que des gens en Turquie protègent l’islam mieux que dans d’autres pays musulmans. Alors que d’autre part, il y a des gens qui ont perdu contact avec leurs racines. Il y a quelques endroits d’Istanbul où vous ne pouvez pas vous empêcher de demander, suis-je vraiment dans un pays où la majorité est musulmane, ou suis-je dans un endroit qui a été colonisé par la culture occidentale ? “

Évidemment, on aurait aimé avoir davantage d’indications sur ces “endroits d’Istanbul colonisés par la culture occidentale”, selon lui et “dont les habitants ont perdu contact avec leurs racines”. Des noms ! - de lieux, bien sûr, on ne lui demande pas de dénoncer ces malheureux acculturés.

On aimerait aussi apprendre à quand remonte la colonisation d’une partie de la population du pays.

Ces affriolantes dames ottomanes (voir document) dont on peut admirer les miniatures du 18e siècle, au musée de Topkapi, avaient-elles déjà “perdu contact avec leurs racines” ?

Tandis que ces autres dames ottomanes, prises en photo sur le pont Galata peu avant que l’Empire ne s’effondre, “protégeaient l’Islam mieux que dans d’autres pays musulmans”, peut-être ?

…Quoique l’une d’elles pouvait être la jolie Circassienne, Aziyadé, cachant ses beaux yeux pour rejoindre son petit ami en cachette de son époux (heureusement pour leur idylle que Brice Hortefeux n’était pas le Grand Vizir de la Sublime Porte, ses rendez-vous galants auraient pu lui coûter cher en amendes !).

Si c’est un “érudit”, comme l’article l’affirme, Tariq Ramadan doit se douter que c’est encore plus idiot de réduire la Turquie et ses populations à des “racines musulmanes”, que la France et l’Europe à des “racines chrétiennes”. Et il doit bien savoir que la Turquie n’a jamais été colonisée. Mais ce genre de raccourci simpliste entre “occidentalisation” et “colonisation” peut sans doute séduire quelques adolescents un peu moins “érudits”…

Heureusement pour lui, magnanime, Tariq Ramadan n’aurait “ pas vraiment de problème avec ça, si la colonisation culturelle a été préférée, si les gens ont consciemment choisi d’être de cette façon, mais s’ils ont été entraînés à leur insu, alors il y a un problème”.

Il faudrait qu’il demande à ces jeunes footballeuses turques de l’équipe nationale de football féminin si elles ont “conscience” d’avoir choisi de pratiquer un sport anglo-saxon, où si elles y ont été “entraînées à leur insu” au risque de se retrouver promues tout autant “à leur insu”, équipe de football de jeunes femmes (culturellement) colonisées. Ce qui pourrait poser “problème”…

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Nouveautés sur le Web

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0