Logo de Turquie Européenne
Accueil > Articles > Articles 2010 > 04 - Quatrième trimestre 2010 > You Tube autorisé, puis à nouveau interdit en Turquie…

You Tube autorisé, puis à nouveau interdit en Turquie…

jeudi 25 novembre 2010, par Jean Marcou

You Tube interdit en TurquieUne cour d’Ankara avait levé, le 30 octobre dernier, l’interdiction qui pesait sur You Tube en Turquie. La célèbre plate-forme de partage de vidéos avait été interdite en septembre 2007, par un tribunal de Sivas, suite à une plainte dénonçant des clips jugés insultants pour la mémoire de Mustafa Kemal. Ces derniers ayant toutefois été enlevés du portail qui les avait publiées, la justice turque avait donc levé une interdiction, souvent dénoncée par les instances européennes et même par certaines autorités officielles turques, à commencer par le président de la République en personne, qui a souhaité, à plusieurs reprises, la fin d’une situation qui rapproche la Turquie de pays considérés comme ennemis d’Internet.

En effet, sans avoir officiellement placé la Turquie sur la liste des 10 « pays ennemis d’Internet » (Arabie Saoudite, Birmanie, Corée du nord, Cuba, Égypte, Iran, Ouzbékistan, Syrie, Tunisie, Turkménistan, Vietnam), « Reporters sans frontières » l’a pour la première fois, en 2010, inscrite sur celle des « pays sous surveillance » en compagnie de l’Australie, du Belarus, des Emirats arabes unis, de la Corée du Sud, de la Russie et de la Thaïlande. Le rapport de RSF fait notamment observer : « En Turquie, les sujet tabous tournent principalement autour d’Atatürk, de l’armée, de la question des minorités (kurde et arménienne notamment) et de la dignité de la Nation. À ce titre, plusieurs milliers de sites sont bloqués, dont YouTube, suscitant des protestations. Les blogueurs et internautes qui s’expriment librement sur ces sujets s’exposent à des représailles, notamment judiciaires. »

Le 1er novembre dernier, la représentante de l’OSCE pour les libertés, Duja Mijatovic, avait salué la réouverture de You Tube en Turquie, tout en appelant à la levée des interdictions qui pèsent encore sur d’autres sites. Malheureusement, depuis le 3 novembre, You Tube est à nouveau interdit. Est en cause cette fois la diffusion de la fameuse vidéo montrant l’ex-leader du CHP, Deniz Baykal, dans une situation compromettante avec l’une des députées de son parti ; un document dont la diffusion sur internet avait entrainé la démission du leader kémaliste, en mai dernier, et qui est proscrite depuis par la justice turque… Pour celle-ci, l’étalage la vie privée de Deniz Baykal est donc aussi grave que les atteintes au culte de Mustafa Kemal… une jurisprudence à méditer…

Trêve de plaisanterie, le maintien de cette interdiction est particulièrement choquante dans un pays où il existe pourtant une abondance de médias de toute sorte, relativement libres (chaînes de télévision, radios, presse quotidienne, magazines…), en tout cas beaucoup plus qu’au Belarus ou en Egypte (où You Tube est accessible d’ailleurs). Jusqu’à présent cette situation semblait être le résultat de l’interprétation particulièrement rigide faite par certains juges obtus de textes protégeant l’honneur national ou l’intégrité de certains dogmes et tabous. En octobre 2008, un arrêt de la première chambre criminelle de Diyarbakır, en date du 20 octobre 2008, référencé sous le numéro 2008/2761, visant des sites kurdes, avait valu une interdiction à la plateforme de diffusion de blogs de Google, « Blogspot ». Suite aux protestations unanimes qui s’étaient alors manifestées contre le blocage de la plus grosse plate-forme mondiale de blogs, l’interdiction n’avait finalement duré que 3 jours, mais on se souvient qu’elle avait privé un temps nos lecteurs turcs de leur blog favori (cf. notre édition du 28 octobre 2008) !

Ce nouvel épisode de l’interdiction de You Tube montre que la question de la pleine liberté de consultation et du libre usage d’Internet en Turquie reste d’actualité. Dommage !

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Sources

Article original publié sur le site de l’OViPoT le mercredi 17 novembre 2010 sous le titre : You Tube autorisé, puis à nouveau interdit en Turquie…

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0