Logo de Turquie Européenne
Accueil > Revue de presse > Archives 2007 > 04 - Articles d’avril 2007 > Turquie : championne de la croissance soutenable

Turquie : championne de la croissance soutenable

samedi 14 avril 2007, par Blandine Hénault

Source : la Tribune.fr, le 12-04-2007

Une étude économique de Natixis révèle que la Turquie et l’Inde sont les deux pays où le modèle de croissance soutenable est le mieux appliqué. Un modèle qui devraient faire des deux pays des futurs champions économiques face aux leaders actuels, en perte de croissance dans l’avenir.

L’Inde et la Turquie seraient des modèles de croissance soutenable, selon une étude réalisée par la banque française Natixis. Alors que la croissance mondiale augmente continuellement ces dernières années, les experts estiment que la consommation excessive des ressources en énergie et en matières premières, et l’augmentation de l’intensité capitalistique freineront à terme les économies des pays. L’urgence est donc de repenser les économies mondiales, en adoptant un modèle de croissance soutenable.

Trois critères pour cela : une consommation en matières premières réduite, un PIB reposant sur le progrès technique et non sur l’accumulation des facteurs de production, et une utilisation de l’épargne mondiale efficace, en réduisant la dette extérieure. Or, les différentes pays analysés - Etats-Unis, Brésil, Union européenne à quinze, pays d’Europe centrale et orientale (PECO), Russie, Turquie, Inde, Chine et autres pays émergents d’Asie - pêchent tous sur au moins un des points.

La Chine et les Etats-Unis sont ainsi les plus gros consommateurs de matières premières, suivis des pays émergents d’Asie et à un moindre degré des PECO, notamment à cause de leur rythme de croissance et du poids de l’industrie. L’Union européenne à quinze, le Brésil et les Peco souffrent pour leur part d’une insuffisance de progrès technique, avec une croissance reposant essentiellement sur une accumulation des facteurs de production. Enfin, le Brésil, le Chine, la Russie et les Etats-Unis détournent ou utilisent de façon inefficace l’épargne mondiale pour accumuler du capital, creusant de fait leur déficit extérieur.

Reste l’Inde et la Turquie, qui correspondent le mieux aux critères établis par l’étude. Tandis que les pays ayant une croissance non soutenable devraient connaître une réduction de leur activité économique dans l’avenir, réduisant du même coup la croissance mondiale, les deux champions désignés de la croissance soutenable devraient à terme devenir des leaders économiques mondiaux.

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0