Logo de Turquie Européenne
Accueil > Agenda > Sortie de « L’homme qui sauva le monde : Le retour »

Sortie de « L’homme qui sauva le monde : Le retour »

mercredi 27 décembre 2006, par Özlem Yıldırım, Too Cool Productions

Sortie du film en France le 27 décembre 2006 - Communiqué à l’intention des professionnels du cinéma

Chers professionnels du cinéma,
Nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie de notre prochain film

L’homme qui sauva le monde : Le retour
(2e épisode de « Turkish Star Wars »)
Date de sortie : Le 27 décembre 2006
Vous trouverez le communiqué de presse, l’affiche et les photos sur les liens ci-dessous.
Le texte du communiqué de presse ci-dessous
Communiqué de presse PDF
Affiche
Photos
Site officiel du film
Dossier sur l’épisode 1 : Nanarland
Merci de bien vouloir communiquer l’évènement
Cordialement,
Özlem Yıldırım
Directrice des ventes & de la communication

PNG - 2 ko
Logo TooCool


Toocool production & distribution
42, bd bonne nouvelle
75010 Paris
tél. 01.42.46.74.20
fax. 01.47.70.81.15
mail to : ozlem@toocool.fr
www.toocool.fr

Fiche signalétique

L’homme qui sauva le monde : Le retour

  • Sortie : 27 décembre 2006
  • Réalisateur : Kartal Tibet
  • Scénario : Murat Boyacıoğlu
  • Acteurs : Cuneyt Arkin , Mehmet Ali Erbil , Deniz Seki , Pascal Nouma
  • Caméra : Tolga Kutlar
  • Genre : Comédie / Science Fiction satirique
  • Format : 1:1,85 Dolby Digital
  • Durée : 110 Min.
  • Sortie : 27 Décembre 2006
  • N. de visa : 116 913
  • Distributeur : Toocool production & distribution
  • Producteur : Tiglon production
  • Pays : Turquie
JPEG - 36 ko
L’homme qui sauva le monde - Le retour

Synopsis

La Terre est encore en danger et a besoin de L’Homme qui sauva le monde. Le légendaire héros des années 80 revient ! Réussira-t-il à sauver le monde une deuxième fois ?

Nous sommes en 2055, cela fait huit années lumières que le capitaine Kartal, fils de l’homme qui sauva le monde, est à la recherche de l’astronaute turc Gokmen, tombé dans un trou noir suite à l’agression d’un ennemi inconnu, lors de la première expédition turque dans l’espace.

Malgré les rappels incessants de la NASA turque, le capitaine Kartal refuse d’abandonner sa recherche mais il ignore qu’un danger l’attend…Il se fait agresser par Zaldabar, un pirate de l’espace et s’égare sur une planète inconnue. Sur cette planète, Kartal apprend certaines vérités sur sa vie …

UGA, vaincu par l’Homme qui sauva le monde (Episode I), s’est vengé en kidnappant son fils, qu’il a élevé dans le mal et avec qui il planifie d’attaquer la Terre. Ce fils n’est autre que le pirate de l’espace Zaldabar, le frère jumeau de Kartal.

Bien qu’il ait pris sa revanche, un mystère tracasse toujours Uga : Il ne comprend toujours pas comment l’Homme qui sauva le monde avait jadis réussi à s’envoler avec une technique étrange : Chaussé avec des bidons d’huile…

L’homme qui sauva du monde : Episode I

Réalisé en 1982 par Cetin Inanc

JPEG - 70.4 ko
L’homme qui sauva le monde

Murat (Cuneyt Arkin), pilote de vaisseau spatial, et son coéquipier combattent des extra-terrestres. Ils s’égarent sur une planète, qui sera prise d’assaut par l’Empire Tyrannique. Les impérialistes comptent dominer l’univers grâce à l’intelligence humaine : Ils prennent des cerveaux humains pour constituer un seul cerveau gigantesque. Murat combattra l’Empire et deviendra le très légendaire homme qui sauva le monde.

L’homme qui sauva le monde, appelé « Turkish Star Wars » par les amateurs de série B, utilise des stock-shots de l’original et la bande son d’Indiana Jones. Réalisé avec très peu de moyens et un scénario absurde, l’homme qui sauva le monde est aujourd’hui considéré comme un des plus grands de la série B.

Suite au succès international qu’a connu ce film, le réalisateur Kartal Tibet propose à Cuneyt Arkin de tourner dans le deuxième épisode 25 ans après.

Il aurait été impossible de tourner le deuxième épisode au premier degré et dans le même esprit naïf que le premier : « L’homme qui sauva le monde : Le retour » parle au second degré et prend le ton de la satire.

L’âge d’or du cinéma fantastique turc

Des années 60 aux années 80, la Turquie a produit des centaines de remake de films d’action et fantastiques, adaptés aux références culturelles de l’époque et parfois entièrement plagiés. On peut compter, parmi les remakes turcs de renommée internationale : « E.T. l’extra-terrestre », « l’exorciste » ou « la guerre des étoiles ». C’est dans ce contexte de reproductions d’œuvres américaines, que l’homme qui sauva le monde fit son apparition en 1982.

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Nouveautés sur le Web

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0