Logo de Turquie Européenne
Accueil > Articles > Articles 2007 > L’AKP et les libéraux (1)

L’AKP et les libéraux (1)

jeudi 27 septembre 2007, par Haluk Sahin, Marillac

A tous ceux qui prétendent vouloir nous fournir des prévisions sur l’avenir de la chose politique en Turquie il est une question qu’il nous faut leur poser : combien de temps peut durer cette alliance entre les néo-islamistes de l’AKP et les libéraux ?

C’est une question que l’on peut aussi formuler de la sorte : les libéraux ne renonceront-ils jamais à l’AKP quoi qu’il arrive ? Leur soutien est-il inconditionnel ?

JPEG - 28.6 ko

Parler des libéraux c’est parler de ceux que l’on affuble de toute une série de jolis sobriquets -partisans d’une seconde république“, les „enièmes Républicains“, les „enfants de l’UE“ etc... -, c’est parler de personnes qui tiennent des positions en faveur des libertés et qui en général regarde d’un oeil assez méfiant en Turquie les acquis de l’expérience kémaliste.
Parmi eux, il en est qui viennent de droite, mais aussi de gauche comme, et ils sont minoritaires, des gens qui sont toujours restés sur cette ligne. Leur nombre est limité et ils n’ont pas vraiment d’organisations représentatives. Mais ils sont aujourd’hui particulièrement influents. Personne ne peut d’ailleurs leur dénier la somme de leurs contributions dans cette montée en flèche de l’AKP à la fois en Turquie et dans le monde.

Et leur poids est intact dans ce processus de préparation d’une nouvelle constitution. On peut d’ailleurs dire que les juristes chargés de la rédaction de l’avant-projet appartienne à ce groupe. Il ne serait pas faux de dire que l’esprit animant ce projet de loi fondamentale est d’essence « libérale ». Et je suis persuadé que tous ceux qui en défendront les acquis et les avantages le feront dans cet esprit.
Mais comment les libéraux soutiennent-ils l’AKP ?
Tout d’abord en offrant aux islamistes en quête d’élargissement de leur champ de manœuvre politique une aide en matière « d’ouverture conceptuelle ». Plus précisément en leur dégageant la route de toute une série d’obstacles.

C’est-à-dire en fait, pour le dire autrement, en les aidant à formuler leurs objectifs que certains qualifient de réactionnaire ou d’archaïque en des termes contemporains et universels tels que les droits de l’homme, la liberté, la démocratie…Ce qui par conséquent confère à leurs objectifs politiques une vaccination en termes de modernité et de légitimité.
Et peu importe en fait que les libéraux accomplissent cette tâche comme une nécessité de leurs positions ou par haine du statu quo « kémaliste ». Car en définitive, l’establishment de l’AKP en profite très largement.

Le libéralisme de par son contenu et sa terminologie est en soi un courant d’orgine occidentale. Le liébralisme chez nous est en rapports très étroits avec des organes de presse et des think-tanks occidentaux. Ceci est très naturel parce que d’un point de vue conceptuel, ils parlent la même langue. Cela étant, la frange islamiste de la l’AKP provient quant à elle d’un tout autre milieu culturel.
Et sur le sujet de la démocratie, il apparaît assez difficile de pouvoir maintenir un débat avec ces institutions occidentales en s’appuyant sur les possibilités somme toute réduites du monde musulman dans ce domaine, avec des concepts hérités du temps de Médine, du conseil des sages etc…
Les libéraux en ce sens tiennent le rôle d’une sorte de traducteur auprès de l’AKP et transforment ce jargon en « langue occidentale ».
Et les occidentaux de s’en satisfaire. De parvenir à la conclusion qu’en fait, l’Islam s’accorde très bien avec la démocratie !
Pour résumer, je dirais que le soutien des libéraux est très important pour l’AKP. Mais je n’ai toujours pas répondu à la question que j’ai posé au début de cet article : le soutien des libéraux à l’AKP est-il sans condition ? Peut-il un jour prendre fin ? Que se passerait-il alors ?
Je répondrai à toutes ces questions dans un prochain article.

- A suivre...

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Sources

Source : Radikal, le 22-09-2007

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0