Logo de Turquie Européenne
Accueil > Editoriaux > A l’assaut du continent turc...

A l’assaut du continent turc...

mercredi 17 septembre 2008, par Bülent Tegün, Marillac

Mais lequel me rétorquerez-vous ? L’Europe, l’Asie ou la…. Cappadoce.
Trêve de carabistouilles. Aucune de ceux-là, mon général ! Ah…
Bon mais de quoi allez-vous pouvoir nous entretenir Messire de Marillac en ces jours de disette éditoriale ?

He bien de la disette en optimisme qui semble bien creuser les ventres de nos déclinologistes de librairie : déclin démographique, industriel et économique sans parler du déclin de nos puissances imaginatives, de la mort du rêve européen, j’en passe et des meilleures. Tout meurt, rien ne change, c’est bien connu.

Un vieil adage russe : « le pessimiste est un optimiste qui sait ». Ça tombe bien, une fois n’est pas coutume sur TE, le rêve, l’énergie et le dynamisme, nous irons les chercher « avec les dents s’il le faut » là où d’autres s’en vont quérir et quémander quelques points de croissance, non pas en Russie mais bien en Turquie.

D’où l’idée. Après près de 5 ans d’existence, un peu moins de démence, un long apprentissage de la clémence et quelques habiles parades en défense, TE qui à la langue de Molière avait peu à peu marié celle de Shakespeare a décidé de franchir le pas qu’elle conseille à tous de tenter : celui du Bosphore et de la langue de… Euripide ou Hikmet.

Objectif : proposer une publication régulière en langue turque en commençant par émailler nos lignes et colonnes de quelques ı ou autres ğ…. Avant d’ouvrir définitivement une version turque de son site adossée à une rédaction stanbouliote.

Les envies sont multiples, présidant à cette ouverture :

- les sollicitations répétées de nombreux amis turcs pour lesquels un pendant turc et turcophone au site et à l’association TE semblait absolument nécessaire : s’il est pertinent d’intervenir auprès de l’opinion publique française et européenne, il ne l’est pas moins d’informer l’opinion publique turque sur une UE et un projet européen qu’elle ne connaît que très mal. D’une part pour asseoir le débat qui a lieu dans ce pays sur autre chose qu’une ribambelle de clichés et de fantasmes (ça vous dit quelque chose ?) mais aussi et peut-être surtout pour faire la preuve en Turquie qu’il existe en Europe, même si moins audibles, d’autres voix que celles d’un conservatisme identitaire – comment dites-vous déjà ? – judéo-chrétien…

- La nécessité de faire connaître notre association dans un pays qui la concerne quelque peu : plus que l’association, il s’agit aussi de faire connaître son combat en faveur d’une certaine idée de l’Europe et non d’une simple adhésion turque réalisée à la hâte, au mépris des intérêts des peuples, pour la satisfaction de l’égo carriériste d’on ne sait quel politicien : l’adhésion turque oui, mais une adhésion exigeante et porteuse de sens pour la Turquie, pour l’UE et peut-être même au-delà.

- Enfin, l’idée d’aller chercher la croissance là où elle est… au cœur d’une société en ébullition, d’une jeunesse hyper-active, inventive et créatrice, pour en capter les énergies et les orienter sur le projet qui à TE nous tient le plus à cœur. Une rédaction turque au sein de notre association c’est surtout la promesse de surprises, de découvertes. Mais aussi d’un dialogue franco-turc renouvelé dans une optique et sur un plan européens.

Vous l’aurez donc compris, l’objectif est de brancher notre déjà vieille association et son déjà vieux et démodé site Internet sur une prise turque à 300 000 Volts. Le reste suivra dans les mois qui viennent.

Bienvenue donc à nos nouveaux électrons libres stanbouliotes ! Et laissons-les se présenter.

- Marillac


Değişen konjonktür ve Türkiye

Merhaba. Öncelikle, TE sitesinde fransızca ve ingilizcenin yanında, türkçe olarak da yayın yapmanın heyecanını yaşıyoruz. Kitle iletişim araçları ve özellikle internet sayesinde, bilgiye ulaşmanın maliyetinin neredeyse sıfır olduğu günümüzde, ne yazık ki toplumların hala birbirilerini yeterince tanıyamamaları ilginç bir paradoks oluşturmakta.

‘Türkiye’de kadınlar araba kullanabiliyor mu’ sorusunu yöneltebilecek kadar cahil olan ortalama Amerikalı’dan bahsetmek bir yana, AP Sosyalist Grup Üyesi Vural Öger’in de bir açıklamasında belirttiği gibi, bazı Fransızların Türkleri Arap zannettikleri de bir realite. Aynı şekilde, Türk kamuoyu da AB’yi homojen bir yapı olarak algılama eğiliminde olduğundan, Sarkozy, Merkel veya aşırı sağcı herhangi bir politikacının Türkiye karşıtı olumsuz açıklamaları, Türkler tarafından onur konusu haline getiriliyor. Ama, Türk kamuoyu, İngilizlerin AB sürecinde iki kez reddedildiğini bilmiyor. [1]

Diğer taraftan, Marshall Fonu tarafından her yıl Amerika ve Avrupa’da gerçekleştirilen « transatlantik eğilimler » araştırmasına göre (Press Release EU-2008), Avrupalılarının % 60’ı ve Amerikalıların % 48’i Türkiye’nin AB üyesi olacağına inanırken, bu oran Türkiye’de sadece % 26. Rapora göre, Türkiye’de ’AB üyeliği iyi bir şey’ diye düşünenlerin oranı 2004 yılında % 73 iken, bu oran yine de en geniş dilimi oluşturmasına karşın, 2008 yılında % 42’ye gerilemiş durumda. [Link]

Sosyo-ekonomik açıdan Türkiye, cumhuriyet tarihinin en büyük değişimini yaşarken, bunun tüm etkileri politik alana yansımış durumda. Yükselen orta sınıfın talepleri ve AB sürecinin gerektirdiği reformların kesişmesi ile korkunç bir dönüşüm yaşanmakta. Bir tarafta ‘eski’ devlet aygıtının değişmemesi ve çıkarlarını korumak için savaş veren ‘statükocular’ ve diğer tarafta toplumsal değişim baskısı.

Bu dönüşüm, sitemizdeki türkçe makalelerde de okunabileceği gibi, dış politika alanında da kendisini fazlasıyla göstermeye başlamış durumda : Kafkasya’da ağırlığını arttıran, Ermenistan ile yeni bir döneme giren, Kıbrıs’ta çözümü destekleyen, Ortadoğu’da İsrail-Suriye ilişkilerinde arabulucu rolü oynayan, cazibe merkezi ve vazgeçilmez olmaya başlayan yeni bir Türkiye sözkonusu.

Türkiye, Kafkasya, Ortadoğu ve AB ile ilişkiler konusunda en güncel gelişmeleri vermeye devam edeceğiz ...

- Bülent Tegün

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Notes

[1Fransa, De Gaulle zamanında İngiltere’nin üyeliğini ABD’nin ‘truva atı’ olacağı gerekçesiyle iki kez veto etmişti.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0